L'Ayurvéda

Qu'est-ce qu'une mini cure ayurvédique ? Par Christine Blin - Chandrika

.Les mini cures bien-être ayurvédiques sont des moments intenses de bien être et de relaxation,
un moment pour soi, un arrêt sur le temps,
une pause bienfaisante pour le corps, l’âme et l’esprit,
un moment unique de ressourcement rien que pour vous,
un moment pour retrouver votre énergie,
un rendez-vous avec soi.


Comment se passe la mini cure ?
- Vous recevrez des massages et des soins bien être ayurvédiques entrecoupés de temps de repos.
- Pendant certains temps de repos, des exercices de respiration, de la méditation, des conseils peuvent vous être proposés.
- Mangez léger et au moins deux heures avant de venir (par exemple à 12 h pour un rendez-vous à 14h30).


Quand faire une mini cure ?
- A chaque changement de saison
,

- A chaque étape de la vie,
- Pour vous faire plaisir,
- Quand vous êtes las, fatigués, en baisse de moral,
- Quand un événement important vous arrive (naissance, mariage, divorce, déménagement, licenciement, nouveau travaile, deuil, à tout changement dans votre vie….), etc


Que ressentez vous à la fin de la mini cure ?
- un bien-être total (physique, mental, émotionnel),
- un corps nourri et sain,
- un mental calme,
- des émotions apaisées,
- une énergie renouvelée
.

Mangez léger, au minimum deux heures avant la mini cure

Et après ?

Après une mini cure ayurvédique, votre esprit est calme, votre mental est apaisé, votre corps est détendu,
votre esprit et votre corps sont en harmonie, votre énergie est renouvelée.

Il est conseillé de prolonger ce bien-être par une belle promenade dans la nature, de vous reposer, de vous détendre par une belle lecture,
de boire des tisanes chaudes de préférence épicées (gingembre, cannelle, cardamome).

De retour chez vous, vous pouvez prendre un bain ou une douche chaude mais sans produits (pas de savon, gel douche, shampooing)
afin de continuer à profiter des bienfaits des huiles ayurvédiques qui pénètrent au cœur des tissus de votre corps.
Puis , habillez-vous avec une tenue souple et décontractée.

Evitez tout média (radio, télévision, ordinateur, musique bruyante).

Evitez les repas lourds, gras, sucrés, salés.

Couchez-vous tôt (vers 21h30 – 22h00).

Le lendemain matin, vous ressentirez une belle énergie, un esprit et un corps relaxés.
Au réveil, buvez une tasse d'eau de source bouillie, ajoutez-y si vous voulez un filet de jus de citron.

Christine Blin - Chandrika
 Spécialiste de l'Ayurvéda - Ecrivaine - Auteure
06 22 45 39 58

 

 

 

 

 

Les dhatus selon l'Ayurvéda par Christine Blin - Chandrika

Le corps humain est composé de sept tissus de base vitaux, nommé dhatus. « Dhatu » signifie « tissu ou élément constructif ». Les dhatus sont responsables de toute la structure du corps. Tous les tissus sont reliés entre eux. . Chaque tissu génère les matières premières nécessaires au tissu suivant.

1. Rasa (le plasma)

Sa fonction est la nutrition. Il nourrit les tissus, les organes, les systèmes.
En cas de perturbation, certains symptômes peuvent apparaître tels que des mains et pieds froids, de l’acné, de la rétention d’eau...
Si le dhatu rasa est en bon état, la peau est douce et lustrée.

2. Rakta (le sang)

Sa fonction est l’oxygénation, il gouverne l’oxygénation de tous les tissus et organes vitaux. Il donne la vie. Il se trouve dans les vaisseaux sanguins.
En cas de perturbation, certains symptômes peuvent apparaître tels que de l’anémie, des inflammations, du cholestérol….
Si le dhatu rakta est en bon état, le teint sera rosé, la personne sera douce et intelligente.

3. Mamsa (les muscles)

Sa fonction est le mouvement. Il donne la force. Il se trouve dans les muscles, les organes internes. Il couvre les organes vitaux, permet le mouvement des articulations. Il maintient la force physique.
En cas de perturbation, certains symptômes peuvent apparaître tels qu’une perte de mouvement, une atrophie musculaire, des muscles flasques…..
Si le dhatu mamsa est en bon état, la personne aura une bonne endurance.

Meda (la graisse)

Sa fonction est la lubrification. Il donne la beauté. Il se trouve dans les formations adipeuses. Avec elle, les tissus sont lubrifiés.
En cas de perturbation, certains symptômes peuvent apparaître tels qu’une peau sèche, des mains et pieds brûlants, de l’obésité….
Si le dhatu meda est en bon état, la personne aura une voie douce et mélodieuse, sa peau sera douce, ses selles seront huileuses, elle sera délicate et diplomate.

Ashti (les os)

Sa fonction est le soutien et la protection. Il donne la solidité. Il se trouve dans les os, le squelette.
En cas de perturbation, certains symptômes peuvent apparaître tels que des caries, de l’arthrite, des tumeurs osseuses….
Si le dhatu asthi est en bon état, la personne aura de belles dents, de beaux ongles, un squelette fort.

Majja (les nerfs)

Sa fonction est la transmission de l’influx nerveux, la communication. Il donne des informations, l’affectivité, l’amour. Ils sont protégés par les os.
En cas de perturbation, certains symptômes peuvent apparaître tels que des vertiges, de la confusion, des idées fausses….
Si le dhatu majja est en bon état, la personne sera brillante et intelligente.

Shukra ou Artava (les systèmes reproducteurs masculin et féminin)

Shukra est le système reproducteur masculin tandis qu’Artava correspond au système reproducteur féminin. Sa fonction est la reproduction. Il permet la procréation.
C’est également la source d’Ojas, l’immunité. Il est lié à l’amour, à la production d’hormones ; il régule la production d’œstrogènes, les fonctions glandulaires, la production de sébum, les secrétions odorantes sexuelles.
En cas de perturbation, certains symptômes peuvent apparaître tels qu’une fertilité affaiblie, de la stérilité, des troubles de la prostate...
Si le dhatu shukra ou artava est en bon état, les hommes et les femmes seront charmants.

Article écrit par Christine Blin – Chandrika
Spécialiste de l’Ayurvéda – Ecrivaine - Auteure
06 22 45 39 58
http://ayurvedachandrika.e-monsite.com

 

Les 10 qualités qu'un masseur doit avoir :

 

  • Amour de l’autre
     
  • Compassion
     
  • Humilité
     
  • Honnêteté
     
  • Concentration
     
  • Générosité
     
  • Tolérance
     
  • Attentionné(e)
     
  • Respect
     
  • Sincérité

Par Christine Blin - Chandrika
Spécialiste de l'Ayurvéda - Ecrivaine - Auteure - Artiste Peintre
06 22 45 39 58

 

Les malas

Les Malas ou éliminations sont des substances (= toxines) dont une partie est utilisée par le corps humain, une autre rejetée.

Les 3 malas les plus importants sont les selles (purisha), l’urine (mutra), la sueur (prasweda)

Ces 3 malas sont en équilibre dans le corps, tout déréglement provoque une carence.

Il est essentiel d’éliminer quotidiennement ces 3 malas car si on les garde, des troubles peuvent apparaître comme des maux de tête, des flatulences, des courbatures, des crampes……..
 

Article écrit par Christine Blin – Chandrika
Spécialiste de l’Ayurvéda – Ecrivaine
06 22 45 39 58
http://ayurvedachandrika.e-monsite.com

Les rasas ou goûts

 Il existe 6 saveurs ou 6 goûts. En sanskrit, ce sont "les rasas". Ce sont le sucré, le salé, l’acide, le piquant, l’amer, l’astringent. Chaque goût est constitué de deux éléments

Le sucré est fait d’eau + terre. Le sucré donne satisfaction, il nourrit le corps

Le salé est fait d’eau + feu. Le salé améliore le goût des aliments

L’acide est fait de terre + feu. L’acide stimule l’appétit

L’amer est fait d’air + éther. L’amer calme l’envie de sucre

L’astringent est fait de terre + air. L’astringent diminue la perception du goût

Le piquant est fait de feu + air. Le piquant améliore aussi le goût des aliments, il favorise la digestion du sucré

La règle de l’ayurvéda est que le semblable augmente le semblable mais que le contraire le diminue. Ainsi donc, chaque dosha devra choisir les goûts qui lui sont adaptés.

 Vata, constitué d’air et éther, choisira les goûts sucré, acide, salé mais éviter les goûts amer, piquant, astringent qui l’augmentent

 Pitta, constitué de feu et eau, choisira les goûts sucré, amer, astringent qui l’apaisent mais éviter les goûts piquants, acides, salés qui l’augmentent

 Kapha, constitué de terre et eau, choisira les goûts piquant, amer, astringent qui l’apaisent mais éviter les goûts sucré, salé, acide qui l’augmentent.
 

Article écrit par Christine Blin – Chandrika
Spécialiste de l’Ayurvéda – Ecrivaine
06 22 45 39 58
http://ayurvedachandrika.e-monsite.com

Dhanvatari

DHANVANTARI est considéré comme le père de la médecine ayurvédique.

On retrouve sa trace dès les VEDAS et les PURANAS, écritures saintes de l'hindouisme, où il est considéré comme une des manifestations humaines de VISHNU (un avatara secondaire), médecin des dieux (dévas) et lui-même sacralisé "dieu" de la médecine.

Il est appelé TANRANDIRIBAGAVAN au Tamil Nadu.

Il est fréquent de nos jours que les pratiquants hindous invoquent LORD DHANVANTARI pour qu'il protège ou améliore leur santé et celle de leurs proches.

DHANVANTARI fut l'un des pionniers de la médecine ayurvédique mais aussi l'un des premiers chirurgiens au monde. D'après la tradition hindoue, il serait la source même de l'ayurveda. Il a mis au point de nombreux médicaments à base de plantes et est considéré comme le découvreur des vertus antiseptiques du safran et protectrices du sel qu'il incluait dans ses cures.

Très habile chirurgien, il est considéré comme l'ancêtre de la chirurgie plastique, mais aussi de la chirurgie réparatrice très utile lors des nombreuses guerres qui sévissaient à l'époque.

Toutes ses opérations étaient élaborées sans anesthésie, mais malgré cela, il avait de très bons résultats

D'après la tradition, il a transmis son expertise à SUSRUTHA, le père de la chirurgie ayurvédique.

LA LEGENDE

Dhanvantari est représenté comme un VISHNU à quatre bras, tenant des herbes médicinales dans une main et un récipient contenant l'AMRITA, ambroisie ou nectar d'immortalité dans l'autre. (NB : VISHNU représente l'aspect stable de la manifestation universelle (TRIMURTI = manifestation triple) tandis que BRAHMA représente l'aspect émergent - créateur - et SHIVA l'aspect final - destructeur, transformateur), les deux autres bras supportent des attributs de Vishnu : la conque et le disque (chakra). Les représentations peuvent varier.

Les PURANAS disent que DHANVANTARI émmergea de l'Océan de Lait avec son vase d'ambroisie lors du barattement de la mer de lait par les devas et les asuras, avant de se faire prendre le récipient par MOHINI qui le donna aux asuras (démons)

CELEBRATION

Tous les ans est célébrée la fête de DHANVANTARI, le Dhan Teras, deux jours avant Divali, la fête des lumières, qui se situe selon les années en octobre-novembre.


 

 

 

Les éléments selon l'Ayurvéda

L'Ayurvéda est basé sur la théorie des 5 éléments : chacun des éléments de l'univers se retrouve dans notre corps :

 - l’air (ou vayu).Air
Dans l'univers, l'air, c'est de l'éther en action.
Dans le corps humain, l'air, c’est le mouvement (par exemple les pulsations du cœur). L'air est relié au toucher, donc aux mains et à la peau , la respiration, le toucher, la peau, les mains, saisir. Nous respirons l'air de notre environnement. On peut prendre, saisir, toucher grâce aux mains.


- l’éther (ou akasha).
Dans l'univers, c'est l'espace.
Dans le corps humain, l'éther est relié aux oreilles, à l'ouïe et à la parole. L'éther permet le son.

 - le feu (ou agni).Feu
Dans l'univers, c'est le soleil.
Dans le corps humain, le feu, ce sont les enzymes, les hormones, les yeux, les pieds, bouger. C'est aussi le métabolisme ou Agni. Il a donc un pouvoir de transformation.
Le feu est relié à la vision donc, aux yeux et à la marche elle-même reliée aux pieds. Sans vue, on ne marche pas droit.

 - l’eau (ou jala).Eau
Dans l'univers, on la trouve partout : les rivières, la mer, les lacs, les torrents. Elle s'introduit partout. Elle nourrit la terre, l'humidifie.
Dans le corps humain, c'est la lymphe, le sang, les organes génitaux, la langue, le goût. Sans elle, on ne survit pas. Elle est reliée à la procréation.

 - la terre (ou prithivi).
Dans l'univers, c'est le sol. Elle est stable.
Dans le corps humain, c'est le nez, les os, les ongles, les muscles, les tissus, les cellules, les cheveux, la peau. Elle est reliée à l'odorat donc, au nez et à l'excrétion.

Article écrit par Christine Blin – Chandrika
Spécialiste de l’Ayurvéda – Ecrivaine
06 22 45 39 58
http://ayurvedachandrika.e-monsite.com

Les doshas

Un dosha est un terme signifiant constitution ou humeur. Il existe 3 doshas, ce sont Vata, Pitta et Kapha (théorie du Tridosha)

Vata (air + éther) : c'est le mouvement, il fait bouger les choses. Sans lui, les deux autres doshas ne peuvent pas exister. Vata est responsable des mouvements, de l'élimination, de la communication. Ill gouverne le système nerveux, les sens, l'élimination, la circulation, les émotions telles que la peur, l'insécurité, la nervosité. Il est sec, léger, froid, mobile, subtil, clair, dispersé. Son siège est le gros intestin ou colon mais on le trouve aussi dans les jambes, les os, les articulations, le système nerveux,  la peau, les reins, la vessie, les oreilles. Son élément prédominant est l'air.
En cas d'excès de vata, vous pouvez avoir une peau sèche et rugueuse, des gaz, des ballonnements, des douleurs vives, de la constipation, du stress, des articulations craquantes, de l'insomnie, des rhumatismes, de la nervosité, de la tristesse, de la peur, etc.

Pitta (feu + eau) : c'est la transformation (transformations physiques et chimiques dans le corps),  il digère les choses, il gouverne le métabolisme, la digestion, la température du corps, l'intelligence, le courage, les émotions telles que la colère, la jalousie. Il est léger, chaud, humide, mobile, huileux, liquide, pénétrant, tranchant. Son siège est l'intestin grêle mais on le trouve aussi dans l'estomac, le sang, la lymphe, les glandes sudoripares et endocrines, le foie, la vésicule biliaire, les yeux. Son élémént prédominant est le feu.
En cas d'excès de pitta, vous pouvez avoir de l'acné, des sensations de brûlure, des inflammations, de la diarrhée, des bouffées de chaleur, de  la transpiration en excès, de la colère, de la jalousie, de l'orgueil, etc.

.Kapha (terre + eau) : c'est le principe de cohésion, c'est ce qui relie les choses entre elles. Il est responsable du développement du corps, de la croissance, de la lubrification, de l’immunité, des émotions telles que l'envie, l'attachement, de l'avidité. Il est doux, froid, lourd, humide, lent, mou, collant, statique, huileux. Son siège est la poitrine (poumons) mais on le trouve aussi dans l'estomac, la gorge, la tête, le nez, les sinus, la bouche, la graisse, le pancréas, les secrétions (mucus, salive, lymphe, liquide synoviale). Son élément prédominant est l'eau.
En cas d'excès de kapha, vous pouvez avoir : un surpoids, des gonflements, de la rétention d'eau, des nausées, des troubles respiratoires, des douleurs sourdes, un excès de mucus, de la congestion, un sommeil très lourd, de l'avidité, de l'ennui, de l'indifférence, etc.

Vata, Pitta, Kapha sont les humeurs ou constitutions de la personne. Ils sont constitués des 5 éléments propres à toute nature mais en proportions différentes. Pour chaque personne, une prédominance existe. Elle peut être simple, double ou plus rarement triple.

 Il existe 7 constitutions possibles :
Vata,
- Pitta,
- Kapha,
- Vata Pitta,
- Pitta Kapha,
- Vata Kapha,
- Vata Pitta Kapha.

Article écrit par Christine Blin - Chandrika
Spécialiste de l'Ayurvéda, écrivaine, artiste peintre
06 22 45 39 58
http://ayurvedachandrika.e-monsite.com

 



 

Ama, les toxines

Ama c’est une accumulation de toxines, d’aliments non digérés,  entraînant des troubles en commençant par un système immunitaire affaibli, un métabolisme perturbé.

« Ama » est opposé à Agni. Donc, si agni est fort, il n’y a pas d’ama .

Il faut éliminer ama :
- par le jeûne,
- par l’alimentation (le sucré est puissant pour créer des toxines, l’amer reduit les toxines, le piquant les détruit, le salé et l’acide le nourrissent) avec un régime alimentaire excluant les produits raffinées et industriels – lourds – gras – acides (vinaigre, cornichons…)

Signes de présence d’ama :
- langue chargée,
- mauvaise haleine,
- odeur corporelle forte,
- appétit anormal,
- fèces mal formées.

Pour détruire ama, il faut le brûler avec des plantes piquantes et amères, dans le but d'augmenter Agni  le feu digestif.

Il est conseillé de commencer parjeûner puis on suivra un régime alimentaire précis comme cité plus haut. Lors de ce jeûne, il faut boire des tisanes épicées de gingembre, cannelle, cardamome, etc, des jus de légumes sauf racines.

Puis un régime alimentaire sera suivi en éliminant les aliments gras, lourds, sucrés, acides, les laitages, le porc, le pain, le café, les aliments raffinés et industriels... Les aliments conseillés sont les légumes verts, le riz, le sarrasin, les lentilles corail et le soja vert, le citron, le pamplemousse, l'eau de source, le ghee et le miel en petite quantité.

Par le jeûne et la prise d'infusions épicées, le feu digestif ou agni sera augmenté brûlant Ama. Il faut toutefois suivre des règles selon votre constitution car le jeûne doit suivre des indications précises et durer plus ou moins longtemps selon votre constitution (de 3 à 7 jours selon votre constitution, vata par exemple ne le suivra pas plus de 3 jours).

Tous droits réservés : texte écrit par Christine Blin – Chandrika
Spécialiste de l’Ayurvéda – Ecrivaine
06 22 45 39 58
http://ayurvedachandrika.e-monsite.com

06 22 45 39 58

Agni

Agni est le feu digestif qui gouverne le métabolisme. C’est le feu digestif ou la capacité à digérer.   

Si Agni est fort, il fonctionne bien, votre bien-être est optimal . Avoir un Agni fort est synonyme de bonne santé selon l'Ayurvéda. Il est important de maintenir Agni fort par la prise d’aliments (ghee, épices) et des conseils (ne pas grignoter, ne pas trop manger, manger en fonction de sa constitution dans le calme, laisser au moins 3 h entre 2 repas, boire entre les repas…).

Si Agni est en excès, la digestion sera brûlante entraînant un amaigrissement et un affaiblissement du système immunitaire.

Si Agni est faible des maux vont commencer tels que:  un teint brouillé, des gaz et ballonnements, une langue chargée, des selles non moulées, une mauvaise haleine,  un système immunitaire affaibli…Les toxines vont alors s'accumuler dans le colon formant " Ama".

Causes des troubles du métabolisme :
le déséquilibre des doshas
les grignotages
les mauvaises associations alimentaires
l'excès de nourriture
le jeûne excessif
une mauvaise hygiène de vie
les mauvaises associations alimentaires........

  • Quelques conseils pour conserver un bon Agni :
  • Consommez des épices digestives selon votre constitution
  • Faîtes des repas légers et chauds
  • Ne mangez pas entre les repas
  • Buvez de l'eau de source chaude
  • Evitez les conserves et aliments industriels....

Tous droits réservés : texte écrit par Christine Blin – Chandrika
Spécialiste de l’Ayurvéda – Ecrivaine
06 22 45 39 58
http://ayurvedachandrika.e-monsite.com

Les petits inconvénients de l'été

L’été est là avec son soleil au zénith qui nous réchauffe et nous fait vibrer. En été on aime se baigner, dans les lacs, les rivières ou la mer et se faire bronzer… Oui, mais quelques inconvénients sont là. Alors, que faire ? Des solutions naturelles existent.

Pour éloigner les moustiques :

A votre domicile :

  • - Suspendez des feuilles de tomates, des feuilles d’eucalyptus, des feuilles de basilic, des feuilles de noyer, des feuilles de mélisse...
  • - Brûlez des feuilles de laurier noble chez vous (attention à ne pas mettre le feu, prenez des précautions).
  •  - Piquez des clous de girofle dans des oranges,
  • ,- Mettez un oignon coupé en deux à côté de vous,
  • - Diffusez des insecticides naturels chez vous, soient des huiles essentielles d’ail, de cèdre, de citronnelle, de géranium rosat, d’eucalyptus citronné, de cèdre…

A l’extérieur, protéger vos membres exposés en vous enduisant d’huile essentielle (diluée dans de l’huile végétale de neem qui repousse les insectes) :

- de géranium,
- de lavande,
- de citronnelle,
- d’eucalyptus citronné,

Vous vous êtes quand même fait piqués ?

- Frottez les piqûres avec :

. des feuilles de tomates séchées,
. du vinaigre ou du jus de citron,
. de l’huile essentielle de lavande vraie,
. de l’eau florale de menthe poivrée,
. des feuilles de cassis,
. des feuilles de persil,
. de l’ail, de l’oignon,
. des fleurs de lavande ….etc

Vous voulez profiter du soleil, vous faire bronzer, oui mais toujours avec des précautions sous peine d’avoir des coups de soleil brûlants. Ne vous exposez pas entre  12 h et 14 h, là où le soleil brûle. Préférez les promenades plutôt que de faire le lézard. Vous bronzerez tout en bougeant.

Même là, enduisez vous de protection solaire.

Pour vous protéger du soleil, enduisez.vous de :

  • - huile de noyaux d’abricot,
  • - huile d’olive,
  • - huile de noix de coco...

Vous avez attrapé un coup de soleil, s’il n’est pas trop important, apaisez-le avec :

  • - du ghee,
  • - du gel d’aloès,
  • - des eaux florales de lavande, menthe poivrée, bleuet, camomille..
  • - de l’huile de millepertuis, de noix de coco, de calophylle inophylle, de l’huile de rose, de l’huile de camomille…

Vous voulez conserver votre bronzage :

- prenez un bain avec une infusion forte de vanille.

Vous n’êtes pas partis en vacances mais vous désirez un beau hâle :

- prenez un bain avec une infusion forte de thé..

Attn : ne vous exposez pas au soleil après avoir mis des huiles essentielles d'eucalyptus citronné ou de citronnelle

Tous droits réservés : texte écrit par Christine Blin – Chandrika
Spécialiste de l’Ayurvéda – Ecrivaine
06 22 45 39 58
http://ayurvedachandrika.e-monsite.com

 

Kati basti, nabbi basti, greeva basti, janu basti, netra basti .....par Christine Blin - Chandrika

Kati basti, nabbi basti, greeva basti, janu basti, netra basti etc sont des soins ayurvédiques englobant oléation et sudation permettant d’éliminer les toxines plus rapidement. Les toxines vont ainsi s'éliminer via le système digestif.

Un mur de farine tient un cercle de métal à l’intérieur duquel l’on verse de l’huile chaude.

Ce bain d’huile est gardé sur la partie concernée pendant 30 minutes puis un massage ayurvédique de cette partie est effectuée.

Ce soin ayurvédique se termine par une sudation à l’aide de serviettes chaudes.

Le netra basti diffère quelque peu car c’est du ghee liquide et non de l’huile et le temps de pose est moins long..

Les bastis peuvent se faire sur le dos (kati basti), sur les yeux (netra basti), sur le ventre (nabbi basti), sur les cervicales (greeva basti), sur le buste (rud basti), sur les genoux (janu basti)….

Pour un traitement de fond, 7 soins sont conseillés, 7 jours de suite ou 7 semaines de suite car il existe 7 dhatus (tissus)


KATI BASTI 

Kati Basti est une application d’huile chaude dans un "puits" de farines (blé et pois chiches généralement) appliqué sur le dos au niveau des lombaires.

Il est suivi du massage du dos (Himalaya) http://ayurvedachandrika.e-monsite.com/pages/massages-ayurvediques-1/massage-du-dos.html

Snehana ou oléation (application d’huile) et Swedhana ou sudation couplent ce massage et permettent d’accélérer l’élimination des toxines.

Déroulement du kati basti :

- Une pâte est préparée avec des farines spécifiques puis appliquée au niveau des lombaires et maintenue par un cercle de métal. De l’huile chaude de sésame est versée à l’intérieur, on veille à ce que cela reste à température constante. Cette huile qui est chaude et lourde va pénétrer dans tous les tissus et les nourrir.

-  La personne doit rester avec ce bain d’huile pendant 20 à 30 minutes

- Puis l’huile est retirée doucement ainsi que la pâte et le cercle.

- Il est procéder ensuite à un massage du dos (Himalaya) : http://ayurvedachandrika.e-monsite.com/pages/massages-ayurvediques-1/massage-du-dos.html

suivi d'une sudation aux serviettes chaudes

Indications :

- douleurs lombaires

- irritabilité,

- instabilité

 NETRA BASTI

Netra basti est un basti externe pour les yeux

Du ghee liquide et une pâte faite de farines spécifiques sont utilisés. La pâte est fixée autour de l'oeil et le ghee liquide est doucement coulé sur les yeux fermés. Puis, la personne ouvre les yeux et les fait bouger de manière circulaire.

Lorsque la personne a une sensation aquatique dans l'oeil, elle ferme les yeux et on retire doucement la pâte et le ghee.

Elle se repose alors quelques minutes, les yeux fermés, dans la pénombre puis on applique sur les yeux des cotons imbibés d'eau de rose.

On pratique alors un massage ayurvédique du visage (Mukrabhyanga) : http://ayurvedachandrika.e-monsite.com/pages/massages-ayurvediques-1/mukrabhyanga.html

Ssuivi d'application de serviette chaude.

Netra basti est indiqué en cas  :

- d'yeux fatigués,

- d'excès de télévision ou d'ordinateur,

- de sécheresse dans les yeux,

- de clignotements excessifs des yeux

Netra basti est contre indiqué en cas de :

- cataracte

- glaucome

 NABBI BASTI

 

Nabbi basti soulage les troubles Pitta . et se pratique au niveau du bas ventre.

Il est pratiqué de la même manière que kati basti, à savoir, de l'huile chaude est versée dans un cercle maintenu par une pâte et gardée pendant 20 à 30 minutes.

S'ensuit un massage ayurvédique du ventre (Sarasvati) : http://ayurvedachandrika.e-monsite.com/pages/massages-ayurvediques-1/sarasvati.html

Suivi d'une sudation à l'aide de serviettes chaudes

Indications :

- Coliques

- Douleurs abdominales

- Hyper acidité

- Excès de chaleur

- Troubles prémenstruels

RUD BASTI

Il est réalisé de la même façon : bain d'huile au niveau du cœur suivi du massage ayurvédique du buste  et de sudation par application de serviette chaude.

Indications :

- angoisse

- anxiété

 - palpitations

JANU BASTI

Bain d’huile au niveau des genoux suivi du massage des jambes à l’huile et de sudation.

Indications :

-   Pour toute douleur des genoux

GREEVA BASTI

Bain d’huile au niveau de la nuque et des cervicales suivi du massage ayurvédique à l’huile de  la nuque et du dos

 Indications :

-  Pour toute douleur du cou et des cervicales

- Torticolis

Christine Blin - Chandrika
Spécialiste de l'Ayurvéda - Ecrivaine
06 22 45 39 58

 

 

 

 

Hygiène du matin selon l'ayurvéda : Gandouch

Hygiène du matin selon l’ayurvéda

GANDOUCH

Gandouch fait partie de l'hygiène matinale de la bouche selon l'ayurvéda.

Comment faire ? Avant votre petit déjeuner, grattez-vous la langue avec un gratte langue Gratte languepuis mettez une cuillère à soupe d’huile de sésame biologique dans la bouche que vous garderez pendant au moins 15 à 20  minutes tout en vaquant à vos activités. N’avalez surtout pas l’huile qui contient désormais beaucoup de toxines. Après quoi, recrachez l’huile dans un kleenex et jetez le à la poubelle.

Puis lavez-vous les dents, la langue, les gencives, avec une poudre ayurvédique en appliquant la poudre avec vos doigts comme un massage sur la langue, les gencives, les dents. L’Ayurvéda recommande les poudres plutôt qu’un dentifrice car elle contient les goûts piquant, amer, salé qui permet d’éliminer les toxines tandis que le sucre les engendre.

Enfin rincez-vous la bouche avec de l’eau

Après gandouch, vous pouvez prendre votre petit déjeuner. Gandouch peut se faire plusieurs par jours en cas de petits maux (rhume, mal de gorge, douleurs dentaires, etc)

Bienfaits :

Décolle les toxines accumulées sur la langue,dans la bouche
et les évacue en recrachant l’huile

Assainit les gencives

Fortifie les dents

Embellit les lèvres

Détend la mâchoire

Améliore le sens du goût

Augmente la pureté de la parole

Augmente l’énergie du corps

Rend le visage plus harmonieux

………..

 

 

 

 

Tous droits réservés : texte écrit par Christine Blin – Chandrika
Spécialiste de l’Ayurvéda – Ecrivaine
06 22 45 39 58
http://ayurvedachandrika.e-monsite.com

 

 

 

Le panchakarma

Le panchakarma est une méthode ayurvédique de désintoxication ou purification du corps.

Karma signifie action et pancha 5. C’est donc 5 actions proposés pour détoxiquer. Le but étant d’éliminer les toxines ou « ama ».

Le panchakarma est toujours précédé d’un régime alimentaire précis, d’oléation (absorption de ghee et massages ayurvédiques) et de sudation

Pourquoi faire panchakarma ?

.1. Pour aider à la guérison d’une maladie en équilibrant les doshas, fortifiant les dhatus, permettant l’élimination des malas (les malas sont des substances qui sont en partie utilisées par le corps, en partie rejetées sous forme modifiées après avoir fait leur travail physiologique).

2. Pour prévenir certaines maladies.

3. Pour le rajeunissement.(rasayana)

4. Pour se préparer à la conception d'un bébé.

5. Pour se préparer à une intervention chirurgicale.

6. Pour avoir une bonne énergie.

 Le pancharkama se pratique en trois temps :

1. Samasamana (période de désintoiciation pour éliminer
ama ou toxines (avec pancana = digestion et langhana = jeûne).

La meilleure période pour la désintoxication est la fin du printemps. Le goût sucré est le plus puissant pour augmenter "ama" tandis que le piquant détruit "ama".
Pour détruire "ama" ou empêcher sa formation, les épices efficaces sont le gingembre, le piment, le poivre, l'asa foetida, les graines de moutarde suivies du cumin, de la coriandre, du fenouil et de la cardamome.

Pour éliminer "ama", il faut commencer par jeûner afin d'attiser agni ou feu digestif. Puis, il faut suivre un régime alimentaire précis. Le jeûne et le régime alimentaire seront d'une durée plus ou moins longue selon votre constitution.

2. Samsodhana (avec purvakarma = la préparation constitué de snehana = oléation et swedhana = sudation et le pancharkama proprement dit).

- Snehana ou oléation

L’oléation consiste à boire du ghee ainsi qu’à recevoir des massages du corps à l’huile ou au ghee. L’oléation a pour but de dissoudre les toxines et de les ramener dans le tube digestif où elles pourront être éliminées plus facilement.

- Swedhana ou sudation :

Il existe plusieurs techniques de sudation dont les bains de vapeur, les bains de soleil, la transpiration sous des couvertures avec absorption de plantes sudorifiques, les bains chauds (pas en cas de problèmes cardiaques ou circulatoires).....La sudation se fait toujours après le massage.

- Panchakarma :

      * Vaman ou vomissement : c’est le nettoyage de Kapha qui correspond à l’élimination du mucus, de la congestion, c'est le nettoyage des poumons et de  l'estomac.
          * Virechan ou purge : c’est le nettoyage de Pitta qui correspond au nettoyage de l’intestin grêle.
          * Basti ou clystère : c’est le nettoyage de Vata qui correspond au nettoyage du colon.
          * Nasya (ce qui est lié au nez) ou administration nasale : c’est le nettoyage du souffle, du prana.
          *
Rakta moksha ou saignée : la saignée consiste à évacuer les toxines du système circulatoire afin de purifier le sang. Cette pratique ne se fait que par un vaidya (médecin ayurvédique). Mais, il est possible de le purifier à long terme en consommant des plantes purifiants le sang telle que le curcuma ou le safran. C’est le nettoyage du sang.

Il est conseillé de réaliser le panchakarma au moins une fois par an

3. Pashatakarma (alimentation et hygiène de vie appropriés à suivre après le panchakarma).

A suivre impérativement selon votre constitution.

 

Tous droits réservés : texte écrit par Christine Blin – Chandrika
Spécialiste de l’Ayurvéda – Ecrivaine
06 22 45 39 58
http://ayurvedachandrika.e-monsite.com

 

Les rhumes

Voici l’automne avec sa fraîcheur, son humidité et ses pluies. Trop souvent habitués à vivre dans un habitat surchauffé, le changement brutal de climat à l’extérieur, le vent, le froid, la consommation excessive de produits laitiers et sucrés font que beaucoup d’entre nous « attrapent » des rhumes.

Comment traiter ces rhumes selon l’Ayurveda ?

  • En tout premier, suivre un régime alimentaire selon sa constitution. Vata souffrira d’insomnie, pitta de forte fièvre, kapha d’excès de mucus.
  • Eviter pendant tout le rhume de consommer lait, yaourts, fromages, sucreries, pâtisseries….
  • Mettre des gouttes nasales aux plantes (1 à 2 gouttes de jus de citron ou de jus de gingembre) ou encore d’huile de sésame biologique0………
  • Faire nasya (soin bien être), des massages du nez à l’huile de moutarde
  • Boire des tisanes de plantes faisant expectorer (pour expulser le mucus) et transpirer comme : thym, romarin, camomille, guimauve, bouillon blanc, pin sylvestre…du jus de citron chaud…de gingembre, cannelle, cardamome……
  • Transpirer (bains chauds, couverture chaude)
  • Faire des inhalations (cannelle, clous de girofle, thym, citron…),
  • Faire des massages du buste, du dos, des pieds aux huiles essentielles (eucalyptus, pin, romarin….)
  • Diffuser ces mêmes huiles essentielles

Selon l’Ayurvéda, chaque personne est unique et il est fortement recommandé de faire un bilan ayurvédique qui vous permettra de suivre les conseils adaptés à votre personnalité  :Bilan ayurvédique

Avertissement : Ces conseils ne remplacent en aucun cas une consultation médicale, ni le médecin ni les kinésithérapeutes

 

Christine Blin - Chandrika
Spécialiste de l'Ayurvéda - Ecrivaine - Artiste peintre
06 22 45 39 58

http://ayurvedachandrika.e-monsite.com

 

 

 

 

 

La saveur salée

La saveur salée est constituée de feu et d’eau, elle est chaude, humide et lourde. Elle est donc bonne pour vata qui est une constitution légère et sèche. Mais elle augmente pitta et kapha.  Cependant, même pour vata, il ne faudra cependant pas en abuser car la saveur salée nourrit les toxines et engendre la fermentation.

On trouve le goût salé bien évidemment dans le sel mais aussi dans d’autres aliments tels que  les algues, l’ail, les fruits de mer….

 En externe, on s’en sert pour nettoyer la bouche, le nez, les sinus, les plaies,  il apaise aussi les gonflements. Il retient l’eau du corps et l’hydrate. En gargarisme dans de l’eau, il contribue à soulager les angines.

 En interne, il apaise les gaz, favorise la digestion, augmente la salivation, retient l’eau du corps, améliore le goût des aliments…

Il dégage les obstructions, ainsi on s’en sert pour nettoyer les narines (à l’aide d’un neti lota) ; c’est le nettoyage du nez et des sinus par de l’eau salée.

Il peut également servir à la conservation des aliments (saumure ou solution d’eau très très salée).

Avec le sel, on fabrique également le gomasio (mélange de graines de sésame et de sel).

 En utilisation excessive, des problèmes de peau, de reins, de dents, de cheveux peuvent apparaître ainsi que des troubles du sang, des gonflements, des inflammations, une grande soif, de l’hypertension, une grande sensation de chaleur…..       

En insuffisance, le corps de la personne sera sec.

Christine Blin - Chandrika
Spécialiste de l'Ayurvéda - Ecrivaine - Artiste peintre
06 22 45 39 58

http://ayurvedachandrika.e-monsite.com



 

 

 

Conseils pour une bonne rentrée

Pour une bonne rentrée

Les vacances sont finies, vous avez certainement pris des bonnes réserves de repos et de soleil.

Maintenant, il s’agit de faire une bonne rentrée et de continuer à être en pleine forme.

En septembre, l’automne arrive à pas feutrés et c’est le dosha vata qui prédominera alors, disons à partir du 21 septembre bien que quelques signes soient déjà présents.

Peut être avez-vous voyagé ou vous  êtes vous souvent déplacé en voiture, train ou avion. ?

Savez-vous que tout voyage augmente vata ? Pour l’apaiser, à votre arrivée, il vous faut du repos et un bon massage ayurvédique. Si en été l’huile de coco est recommandée, ce n’est plus le cas en automne où le temps est souvent pluvieux, venteux et plus froid. Vous choisirez donc de l’huile de sésame, huile lourde et à énergie chaude. Bien entendu, vous la ferez tiédir avant de vous en servir.

En automne, c’est le moment de rechercher la chaleur, le calme et d’éviter tout excès de voyage.

Vous éviterez également de sortir lorsque le vent et le froid sont présents.

En effet, vata est augmenté par le vent et le froid.

Recherchez alors la  chaleur, la douceur, le calme.

Ayez une bonne température chez vous mais pas en excès, prenez des bains chauds (sauf en cas d’hypertension, de problèmes cardiaques, de varices, de grossesse..).

Pour vous vêtir, choisissez des couleurs chaudes telles que l’orange, le jaune, l’or, le safran, l’or. Evitez les couleurs sombres comme le noir et le marron qui accentuent la dépression ou donnent un moral terne et assombri.

Supprimez les stimulants (café, tabac, alcool)

Consommez une nourriture dite sattvique. Pour cela, supprimez les conserves, les surgelés, les aliments raffinés (sucre blanc, farine blanche…), les plats industriels, l’alcool…

Faîtes vous masser, vous choisirez :

  • - La marmathérapie pour une bonne énergie vitale
  • - Abhyanga  pour votre détente et votre relaxation
  • - Pichauli pour aider soulager les douleurs articulaires et rhumatismales
  • - Pinda swedhana  pour soulager raideurs, courbatures, douleurs articulaires ou musculaires
  • - Shirodhara pour un mental calme et apaisé
  • - Nasya  pour libérer les sinus, nettoyer le souffle
  • - Queen Massage  pour une grande beauté, un lâcher prise, libérer les émotions.
  • - La Fujithérapie pour déstresser, réchauffer, stimuler le système immnunitaire
  • Et bien d’autres….,

Il est conseillé de suivre une routine journalière :

  • Levez-vous tôt, vers 5 heures, vous serez alors en forme pour la journée.
     
  • Prenez-le temps de vous réveillez, étirez-vous, respirez doucement, prenez conscience de votre corps.
     
  • Une fois levés, saluez-vous dans un miroir, aimez-vous.
     
  • Procédez à l’élimination des selles et des urines
     
  • Lavez-vous la bouche, les dents, les gencives. Grattez-vous la langue avec un gratte langue (souvent chargée d’ama ou toxines). Puis mettez une cuillère à soupe d’huile de sésame biologique dans la bouche et gardez-là au minimum 10 minutes, au mieux 20 minutes. Recrachez alors l’huile dans un papier type sopalin et jetez le tout à la poubelle. Enfin, lavez-vous les dents, les gencives, la langue avec une poudre ayurvédique épicée.
     
  • Buvez de l’eau cuivrée (lutte contre la constipation, les douleurs, l’obésité).
     
  • Rincez votre visage à l’eau froide pour une beauté resplendissante.
  •  
  • Lavez maintenant vos yeux en passant sur ceux-ci un doux coton imbibé d’eau de rose.
  •  
  • Rincez vos narines avec de l’eau salée. Puis massez-les avec une goutte de ghee à l’aide de votre petit doigt. Vous éviterez ainsi les rhumes.
     
  • Mettez 1 goutte d’huile de sésame dans chaque oreille et massez doucement avec votre petit doigt.
     
  • Faîtes vous un auto massage rapide ; pour celas, fâites 7 cercles dans le sens des aiguilles d’une montre sur chaque chakra et sur vos articulations.
     
  • Prenez une douche chaude, cela vous réveillera plus qu’un bain réservé au soir.
     
  • Etirez-vous encore (le streching est recommandé) et méditez 5 minutes devant une bougie de ghee.
     
  • Habillez-vous avec des vêtements colorés et chauds. Préférez les matières nobles et naturelles (laine, soie, coton).
     
  • Vous êtes prêt à prendre votre petit déjeuner : pas de café ni de thé mais consommez une tisane épicée telle que du gingembre avec de la cannelle et un peu de sirop d’agave (dont l’indice glycémique est très faible). N’oubliez pas, jamais de miel dans un liquide chaud, il devient alors toxique pour l’organisme. Vous pouvez manger également de la semoule au lait bien chaude.
     
  • Donnez vos dernières recommandations à votre famille, rassurez-les en organisant un emploi du temps affiché dans votre cuisine.
     
  • Allez travailler mais ne vous laissez pas envahir par le stress. Relativisez !
     
  • A midi, c’est votre repas principal de la journée. Votre feu digestif est bien allumé. Vous pouvez manger plus que le soir.

    En automne, privilégiez les aliments suivants :
    * des légumes tels que les carottes, navets, patates douces, potirons, radis, tomates, haricots verts…Consommez-les chauds.
    * des légumineuses telles que les lentilles corail, vertes, brunes , ajoutez obligatoirement des épices pour éviter les gaz.
    * ou si vous n’êtes pas végétarien, de la viande telle que le poulet ou le canard, des œufs, du poisson, des fruits de mer. Mangez des plats lourds et chauds comme le pot au feu…
    * des céréales telles que le riz basmati, l’avoine, le quinoa, les nouilles.
  • * des huiles chaudes et lourdes comme l’huile de sésame, l’huile d’olive
    * des desserts chauds (pommes au four, bananes flambées, compote chaude)
    * En ce qui concerne les fruits frais, consommez-les toujours en dehors des repas pour éviter les flatulences.

     
  • Le soir, de retour chez vous, détendez-vous, pratiquez une activité en rapport avec les éléments :
    • Promenez-vous (air)
    • Prenez un bain chaud aux huiles essentielles relaxantes telles que l’ylang ylang, la rose, le santal…Diluez les huiles essentielles dans du lait demi écrémé, pour un bain 30 gouttes d’huile essentielle…. (eau)
    • Réchauffez-vous par un bon feu de cheminée (feu)
    • Dessinez, peignez ou exercez un art créatif (éther)
    • Faîtes du jardinage (terre)….
  • Dînez léger et tôt dans la soirée (l’idéal est entre 18h et 19h). N’oubliez pas que la digestion empêche de dormir. Les meilleures heures de sommeil sont avant minuit.
     
  • Avant de vous coucher, faîtes du pranayama (techniques de respiration). Massez-vous les pieds pour vous endormir plus vite. Couchez-vous entre 21h30 et 22h.
     
  • Vous serez alors en pleine forme pour une nouvelle journée
     

Christine Blin - Chandrika
Spécialiste de l'Ayurvéda - Ecrivaine - Artiste peintre
06 22 45 39 58

http://ayurvedachandrika.e-monsite.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment passer vos examens dans la sérénité

Les examens approchent à grands pas, les révisions sont là, vous êtes certainement fatigués, stressés, anxieux. Et l'échéance approche. Il est important pour vous de rester serein, zen. Voici quelques conseils pour rester sereins pendant cette période difficile, grâce à l'Ayurvéda et les fleurs de Bach.

Aide par l’Ayurvéda

-         Nourrissez-vous grâce à des aliments sattviques (purs) donc pas de conserves ni de surgelés, choisissez des aliments frais, biologiques, de saison. Mangez des légumes et des fruits, des lentilles, du beurre, du riz complet, du miel, des céréales (riz complet, des pâtes, du seigle…), évitez le pain qui donne des flatulences, prenez des graines comme des noix – amandes – noisettes, buvez du lait, prenez des yaourts nature si possible sous forme de lassi épicé (coriandre, cumin) à la fin du repas. Si vous consommez de la viande, évitez le porc qui vous alourdit. Mangez léger, attendez au moins 3 heures avant d’entamer un autre repas.

-         Prenez un bon petit déjeuner mais évitez le café. Une combinaison alimentaire toxique est le lait + le café. Choisissez du thé vert, du chocolat chaud, du lait chaud, du pain frais ou des céréales, quelques amandes ou noix. Ne prenez pas de miel avec un liquide chaud.

Dans la matinée, buvez un jus de fruit pris  en dehors des repas.

Le midi, mangez un repas avec légumes, légumineuses ou viande ou poisson, céréales, lassi épicé (coriandre, cumin).

Le goûter, un fruit frais, un petit carré de chocolat pour lutter contre la baisse de moral

Le soir, dînez léger.

 - Faites attention à votre sommeil, si vous avez du mal à vous endormir aidez vous à l’aide de plantes telles que la valériane ou les fleurs d’oranger pour vata, la passiflore pour pitta, le tilleul pour kapha. Souvenez vous qu’une plante ne doit pas être prise plus de 3 semaines, après il faut en changer.

o       Prenez un bain chaud le soir (sauf si vous avez des problèmes cardio vasculaires)

o       Détendez-vous

o       Aérez-vous, faîtes une petite promenade digestive

o       Massez-vous les pieds

o       Avant de vous coucher (une heure avant), prenez un verre de lait chaud peu sucré pour vous aider à dormir  

Ayez un rythme de vie régulier, mangez et dormez à heures régulières, le soir mangez tôt vers 19h30 pour que la digestion n’alourdisse pas votre sommeil.  

N’oubliez pas de vous détendre : marchez dans la campagne, faîtes du yoga, respirez, méditez, ayez une activité créatrice (peinture par exemple). 

Aide par les fleurs de Bach

La période des examens arrive, le stress est là et les peurs se réveillent. Comment aider à passer ce moment le mieux possible.  

-         Si vous avez peur d’échouer, prenez Mimulus afin de rester calme

-         Si vous croyez que les autres sont mieux que vous, prenez Larch car vous manquez de confiance en vous, vous acquérirez persévérance et détermination.

-         Si vous doutez de votre réponse alors que vous la connaissez, prenez Cerato

-         Si vous pensez à autre chose, que vous manquez de concentration, prenez Clématis

-         Si vous travaillez tout le temps sans répit, prenez Rock Water

-         Si vous faites trop attention à ce que disent les autres, protégez-vous, prenez Walnut.

-         Si vous culpabilisez de ne pas réviser assez, prenez Pine

-         Si vous vous découragez devant l’ampleur des révisions, prenez Gentian

-         Si vous sentez épuisé à l’approche des examens, prenez Olive

-         Si vous manquez de courage pour réviser et que vous remettez cela à plus tard, prenez Hornbeam

 

Comment prendre ces fleurs ?

-         Choisissez celles qui vous correspondent, une ou plusieurs (ne pas en prendre plus de 7)

-         Si votre état est passager, prenez une fleur, mettez 2 gouttes dans un verre d’eau, à faire 4 fois par jour.

-         Si vous ressentez un état ancien ou si vous mélangez plusieurs fleurs, remplissez presque complètement un flacon compte gouttes teinté de 30 ml (vous le trouverez en pharmacie) d’eau de source puis ajouter 2 gouttes de chaque fleur et 1 à 2 gouttes de cognac ou de vinaigre de cidre. Prenez 4 gouttes de ce mélange 4 fois par jour, sous la langue

-         La durée de la prise est de 3 semaines, commencez donc selon vos dates d’examen.

 - Et la veille, ne faîtes rien, les révisions c’est trop tard, allez vous promener dans la nature, fuyez le bruit et dormez tôt.

BONNE REUSSITE A TOUTES ET A TOUS !.........................

 

Christine Blin - Chandrika
Spécialiste de l'Ayurvéda - Ecrivaine - Artiste peintre
06 22 45 39 58

http://ayurvedachandrika.e-monsite.com

 

Proverbes indiens

Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d'y rester.

 " On peut fendre un rocher, on ne peut pas toujours attendrir un coeur."

  " Et Dieu : je me cacherais dans le coeur de l'homme, c'est le seul endroit où il oubliera de me chercher"

  Un diamant avec quelques défauts est préférable à une simple pierre qui n'en a pas.

 Ne coupe pas les ficelles quand tu pourrais défaire les noeuds.

 Celui qui a un ami véritable n'a pas besoin d'un miroir.

  La beauté intérieure se voit sur le visage.

La maladie n'atteint pas celui qui se masse les pieds avant de dormir, tout comme les serpents n'approchent pas les aigles

 

Christine Blin - Chandrika
Spécialiste de l'Ayurvéda - Ecrivaine - Artiste peintre
06 22 45 39 58

http://ayurvedachandrika.e-monsite.com

Quelques huiles végétales

Ø Le ghee :

  • Le ghee est du beurre clarifié, voici un aperçu de ses bienfaits :
    • Le ghee calme les brûlures, les coups de soleil, les problèmes de peau
    • Le ghee équilibre les doshas, augmente Ojas ou l’immunité, améliore la digestion, amène de la saveur aux aliments,
    • On peut l’utiliser comme crème de visage, il améliore le teint.
       
    • Il est utilisé en massage pour le kansu, netra basti,le massage du visage, nasya et bien d'autres ainsi que dans la nourriture.
    Méditer devant une bougie au ghee est excellent pour les yeux.
    Il est recommandé pour les personnes de type pitta car il les rafraîchit.
    Le ghee sert de base pour faire du ghee médicinal avec des plantes.

    Plus le ghee est vieux plus il est efficace.

Ø Huile de lin :

  • Elle doit être employée rapidement car elle rancit vite, il faut la mettre au réfrigérateur dès la première utilisation et la consommer vite.
  • Elle embellit le teint.
  • Elle apaise les douleurs, la toux, la constipation.
  • Elle est bonne pour les personnes de type vata ou kapha.
  • Elle est utilisée pour le massage Egyptien (Queen Massage), visage et corps.

Ø Huile de moutarde :

  • Elle est réputée en Inde.
  • Elle traite les douleurs.
  • Elle améliore la peau.
  • Elle stoppe la chute des cheveux.
  • Elle calme les rhumes.
  • Elle est recommandée pour les personnes de type Kapha.
  • Elle est utilisée pour le massage du ventre, du nez, du corps, de la tête

Ø Huile de neem :

  • Elle élimine les poux.
  • Elle traite les peaux sèches et ridées, les problèmes de peau.
  • Elle soulage les douleurs.
  • Elle nourrit les cheveux secs, cassants.
  • Elle traite les pellicules, élimine les poux, régénère la chevelure.
  • Elle est déconseillée pour les personnes de type Vata.
  • Elle est souvent utilisée pour le massage de la tête en association avec une autre huile en raison de son odeur prononcée.

Ø Huile de noix de coco :

  • Elle traite les problèmes de peau.
  • Elle rend les cheveux brillants et soyeux, et les fait pousser.
  • Elle protège du soleil.
  • Elle apaise les brûlures superficielles.
  • Elle est excellente pour les constitutions de type Pitta.
  • Elle est utilisée pour le massage de la tête, du visage, des pieds, du corps.

Ø Huile de noyaux d’abricot :

  • Elle est assouplissante, nourrissante, régénérante, hydratante.
  • Elle est excellente pour les peaux sèches et ridées. Elle remplace votre crème de jour et de nuit.
  • Elle vous protège du soleil à condition de ne vous exposer intensémen.
  • Elle est recommandée pour les personnes de type kapha.
  • Elle est utilisée pour le massage du visage et du corps.

Ø Huile de ricin :

  • Elle est sans danger si biologique contrairement aux graines qui sont vénéneuses.
  • Elle apaise les  douleurs dues aux maux de ventre ou aux articulations.
  • Elle améliore le teint.
  • Elle nourrit les cils, les sourcils, les cheveux.
  • Elle nourrit les mains sèches.
  • Elle est excellente pour les personnes de constitution Vata.
  • Elle est utilisée pour les massages du corps, en l’associant à une autre huile car elle est très visqueuse.

Ø Huile de sésame :

  • Elle est très utilisée en Inde où elle est la base des huiles médicinales.
  • Elle améliore la peau.
  • Elle nourrit les cheveux, les peaux sèches ou ridées.
  • Elle ralentit le blanchissement des cheveux.
  • Elle apaise les douleurs.
  • Elle est utilisée en cas de fatigue, de nervosité…
  • Elle est excellente pour les personnes de type Vata.
  • Elle est très bonne pour tous les massages du corps et du visage.

 

Pourquoi utiliser des huiles végétales biologiques ?

 Une huile végétale biologique est obtenue par première pression à froid, elle ne contient aucune substance chimique, la mention « biologique » doit être indiquée. Elle contient toutes les propriétés intéressantes des graines ou fruits.

  Une huile végétale non biologique est obtenue par pression à chaud. L’odeur étant désagréable, il est alors ajouté à l’huile des solvants chimiques pour extraire les corps gras puis elle est raffinée. Ce raffinage comprend l’emploi de soude caustique, un lavage à l’eau, une recoloration des huiles par emploi de terres argileuses et d’acides, un filtrage, un chauffage à 200°Celsius, un ajout d’anti oxydant pour que l’huile ne rancisse pas et souvent le conditionnement en bouteilles en plastique. Une belle huile est obtenue de couleur agréable à la vue mais ne contient plus de produits intéressants.

Je n'utilise que des huiles biologiques, leurs propriétés se diffusent alors de manière bénéfique dans les dhatus (ou tissus du corps).

Je n’utilise jamais d’huiles minérales type paraffine qui bouchent les pores de la peau et la polluent.

 Article écrit par Christine Blin - Chandrika
Spécialiste de l'Ayurvéda - Ecrivaine - Artiste peintre
06 22 45 39 58
http://ayurvedachandrika.e-monsite.com

 

 

 

 

×