Les éléments

Les dhatus selon l'Ayurvéda par Christine Blin - Chandrika

Le corps humain est composé de sept tissus de base vitaux, nommé dhatus. « Dhatu » signifie « tissu ou élément constructif ». Les dhatus sont responsables de toute la structure du corps. Tous les tissus sont reliés entre eux. . Chaque tissu génère les matières premières nécessaires au tissu suivant.

1. Rasa (le plasma)

Sa fonction est la nutrition. Il nourrit les tissus, les organes, les systèmes.
En cas de perturbation, certains symptômes peuvent apparaître tels que des mains et pieds froids, de l’acné, de la rétention d’eau...
Si le dhatu rasa est en bon état, la peau est douce et lustrée.

2. Rakta (le sang)

Sa fonction est l’oxygénation, il gouverne l’oxygénation de tous les tissus et organes vitaux. Il donne la vie. Il se trouve dans les vaisseaux sanguins.
En cas de perturbation, certains symptômes peuvent apparaître tels que de l’anémie, des inflammations, du cholestérol….
Si le dhatu rakta est en bon état, le teint sera rosé, la personne sera douce et intelligente.

3. Mamsa (les muscles)

Sa fonction est le mouvement. Il donne la force. Il se trouve dans les muscles, les organes internes. Il couvre les organes vitaux, permet le mouvement des articulations. Il maintient la force physique.
En cas de perturbation, certains symptômes peuvent apparaître tels qu’une perte de mouvement, une atrophie musculaire, des muscles flasques…..
Si le dhatu mamsa est en bon état, la personne aura une bonne endurance.

Meda (la graisse)

Sa fonction est la lubrification. Il donne la beauté. Il se trouve dans les formations adipeuses. Avec elle, les tissus sont lubrifiés.
En cas de perturbation, certains symptômes peuvent apparaître tels qu’une peau sèche, des mains et pieds brûlants, de l’obésité….
Si le dhatu meda est en bon état, la personne aura une voie douce et mélodieuse, sa peau sera douce, ses selles seront huileuses, elle sera délicate et diplomate.

Ashti (les os)

Sa fonction est le soutien et la protection. Il donne la solidité. Il se trouve dans les os, le squelette.
En cas de perturbation, certains symptômes peuvent apparaître tels que des caries, de l’arthrite, des tumeurs osseuses….
Si le dhatu asthi est en bon état, la personne aura de belles dents, de beaux ongles, un squelette fort.

Majja (les nerfs)

Sa fonction est la transmission de l’influx nerveux, la communication. Il donne des informations, l’affectivité, l’amour. Ils sont protégés par les os.
En cas de perturbation, certains symptômes peuvent apparaître tels que des vertiges, de la confusion, des idées fausses….
Si le dhatu majja est en bon état, la personne sera brillante et intelligente.

Shukra ou Artava (les systèmes reproducteurs masculin et féminin)

Shukra est le système reproducteur masculin tandis qu’Artava correspond au système reproducteur féminin. Sa fonction est la reproduction. Il permet la procréation.
C’est également la source d’Ojas, l’immunité. Il est lié à l’amour, à la production d’hormones ; il régule la production d’œstrogènes, les fonctions glandulaires, la production de sébum, les secrétions odorantes sexuelles.
En cas de perturbation, certains symptômes peuvent apparaître tels qu’une fertilité affaiblie, de la stérilité, des troubles de la prostate...
Si le dhatu shukra ou artava est en bon état, les hommes et les femmes seront charmants.

Article écrit par Christine Blin – Chandrika
Spécialiste de l’Ayurvéda – Ecrivaine - Auteure
06 22 45 39 58
http://ayurvedachandrika.e-monsite.com

 

Dhanvatari

DHANVANTARI est considéré comme le père de la médecine ayurvédique.

On retrouve sa trace dès les VEDAS et les PURANAS, écritures saintes de l'hindouisme, où il est considéré comme une des manifestations humaines de VISHNU (un avatara secondaire), médecin des dieux (dévas) et lui-même sacralisé "dieu" de la médecine.

Il est appelé TANRANDIRIBAGAVAN au Tamil Nadu.

Il est fréquent de nos jours que les pratiquants hindous invoquent LORD DHANVANTARI pour qu'il protège ou améliore leur santé et celle de leurs proches.

DHANVANTARI fut l'un des pionniers de la médecine ayurvédique mais aussi l'un des premiers chirurgiens au monde. D'après la tradition hindoue, il serait la source même de l'ayurveda. Il a mis au point de nombreux médicaments à base de plantes et est considéré comme le découvreur des vertus antiseptiques du safran et protectrices du sel qu'il incluait dans ses cures.

Très habile chirurgien, il est considéré comme l'ancêtre de la chirurgie plastique, mais aussi de la chirurgie réparatrice très utile lors des nombreuses guerres qui sévissaient à l'époque.

Toutes ses opérations étaient élaborées sans anesthésie, mais malgré cela, il avait de très bons résultats

D'après la tradition, il a transmis son expertise à SUSRUTHA, le père de la chirurgie ayurvédique.

LA LEGENDE

Dhanvantari est représenté comme un VISHNU à quatre bras, tenant des herbes médicinales dans une main et un récipient contenant l'AMRITA, ambroisie ou nectar d'immortalité dans l'autre. (NB : VISHNU représente l'aspect stable de la manifestation universelle (TRIMURTI = manifestation triple) tandis que BRAHMA représente l'aspect émergent - créateur - et SHIVA l'aspect final - destructeur, transformateur), les deux autres bras supportent des attributs de Vishnu : la conque et le disque (chakra). Les représentations peuvent varier.

Les PURANAS disent que DHANVANTARI émmergea de l'Océan de Lait avec son vase d'ambroisie lors du barattement de la mer de lait par les devas et les asuras, avant de se faire prendre le récipient par MOHINI qui le donna aux asuras (démons)

CELEBRATION

Tous les ans est célébrée la fête de DHANVANTARI, le Dhan Teras, deux jours avant Divali, la fête des lumières, qui se situe selon les années en octobre-novembre.


 

 

 

Les éléments selon l'Ayurvéda

L'Ayurvéda est basé sur la théorie des 5 éléments : chacun des éléments de l'univers se retrouve dans notre corps :

 - l’air (ou vayu).Air
Dans l'univers, l'air, c'est de l'éther en action.
Dans le corps humain, l'air, c’est le mouvement (par exemple les pulsations du cœur). L'air est relié au toucher, donc aux mains et à la peau , la respiration, le toucher, la peau, les mains, saisir. Nous respirons l'air de notre environnement. On peut prendre, saisir, toucher grâce aux mains.


- l’éther (ou akasha).
Dans l'univers, c'est l'espace.
Dans le corps humain, l'éther est relié aux oreilles, à l'ouïe et à la parole. L'éther permet le son.

 - le feu (ou agni).Feu
Dans l'univers, c'est le soleil.
Dans le corps humain, le feu, ce sont les enzymes, les hormones, les yeux, les pieds, bouger. C'est aussi le métabolisme ou Agni. Il a donc un pouvoir de transformation.
Le feu est relié à la vision donc, aux yeux et à la marche elle-même reliée aux pieds. Sans vue, on ne marche pas droit.

 - l’eau (ou jala).Eau
Dans l'univers, on la trouve partout : les rivières, la mer, les lacs, les torrents. Elle s'introduit partout. Elle nourrit la terre, l'humidifie.
Dans le corps humain, c'est la lymphe, le sang, les organes génitaux, la langue, le goût. Sans elle, on ne survit pas. Elle est reliée à la procréation.

 - la terre (ou prithivi).
Dans l'univers, c'est le sol. Elle est stable.
Dans le corps humain, c'est le nez, les os, les ongles, les muscles, les tissus, les cellules, les cheveux, la peau. Elle est reliée à l'odorat donc, au nez et à l'excrétion.

Article écrit par Christine Blin – Chandrika
Spécialiste de l’Ayurvéda – Ecrivaine
06 22 45 39 58
http://ayurvedachandrika.e-monsite.com

×