L’emploi des huiles essentielles en Ayurvéda par Christine Blin - Chandrika

L’Ayurvéda peut se servir des huiles essentielles et ce particulièrement en diffusion ou inhalation mais surtout en marmathérapie.

La thérapie par les marmas ou Marmathérapie fait partie des pratiques de l’Ayurvéda. Elle emploie des huiles essentielles avec des huiles végétales. Les huiles essentielles sont très efficaces sur les marmas et transmettent leurs bienfaits aux organes et systèmes du corps.

La technique diffère quelque peu des massages aromatiques où les huiles essentielles sont diluées dans les huiles végétales. Avec la thérapie par les marmas, le corps ou une partie du corps est massé à l’huile afin d’ouvrir l’énergie des marmas puis de l’huile végétale est appliquée sur le marma désigné  avant d’apposer les huiles essentielles judicieusement choisies en fonction du marma et du problème ;  enfin, le marma est massé différemment selon le but désiré : tonifier ou détoxiquer ; elles harmonisent la circulation du prana et réduisent les doshas en excès.

Les huiles essentielles sont choisies en fonction des doshas :

Chaudes (gingembre, cannelle) et calmantes (rose, jasmin…) pour vata

Fraîches (santal, rose, vétiver, menthe, jasmin) digestives (comme le coriandre) pour pitta.

Chaudes et épicées, piquantes pour kapha (eucalyptus, cannelle, menthe, gingembre, camphre, acore vrai)

Les huiles essentielles sont choisies en fonction du problème :

Résineuses (comme la myrrhe) pour traiter les aideurs articulaires, l’arthrite, les blessures, les douleurs musculaires.

Fraîches, calmantes pour soulager douleur, inflammation, irritation.

Chaudes et stimulantes pour améliorer la circulation du sang, chasser le froid et la raideur.

Ramenant à la terre (comme la valériane) pour traiter les chocs.

Les huiles essentielles peuvent être :

Epicées, piquantes (basilic, eucalyptus, gingembre, laurier, noix de muscade, poivre, sauge, pin, cèdre, genévrier…).

  • Aromatiques : camphre, cannelle, cardamome, clou de girofle, coriandre, cumin, fenouil, menthe, romarin, safran, curcuma, gaulthérie…
     
  • Douces, à fleurs (jasmin, lotus, rose, safran…) qui tonifient le cœur et le système reproducteur, employées pour les troubles gynécologiques.
     
  • Résineuses (encens, myrrhe…) qui traitent les blessures, les raideurs aux articulations, l’arthrite, les douleurs musculaires et osseuses.
     
  • Ayant une odeur de terre (ail, oignon, valériane, asa foetida….) qui stabilisent la conscience en cas de chocs émotionnels…

Nota Bene : ces huiles essentielles doivent être diluées dans de l'huile végétale biologique : huile de sésame pour vata, huile de coco pour pitta, huile de moutarde pour kapha.

Christine Blin – Chandrika
Spécialiste de l’Ayurvéda – Ecrivaine – Artiste peintre
06 22 45 39 58
http://ayurvedachandrika.e-monsite.com

 

×