Les épices en Ayurvéda

Les epices 1

L’asa foetida ou férule persique

L’asa foetida est une résine séchée, on la trouve sous forme de poudre. Elle est déconseillée pour les femmes enceintes. Il ne faut pas l’utiliser en cas de fièvre élevée, d’hyperacidité, d’urticaire. Elle apaise vata et kapha mais augmente pitta.

Cette épice empêche les ballonnements et permet les incompatibilités alimentaires. Elle lutte contre les flatulences. Elle stimule le feu digestif, elle améliore donc la digestion. En externe, elle aide à soulager les douleurs rhumatismales, articulaires, abdominales. 

La cannelle

On la trouve en Inde du Sud, notamment au kérala. On utilise l’écorce et les feuilles. Elle est déconseillée aux femmes enceintes. Il ne faut pas l’utiliser en cas de saignements, de pitta élevé Elle attise le feu digestif, stimule la digestion et la sueur ; elle soulage les rhumes, la toux, la congestion..Elle apaise vata et kapha mais augmente pitta.

Elle stimule la circulation et la digestion, lutte contre la diarrhée et contre les problèmes orl. 

La cardamome

La cardamome parfume le thé en Inde, elle est plus chère que le safran, c’est la reine des épices. Elle apaise vata et kapha mais augmente kapha.

Elle augmente le feu digestif, améliore la digestion, soulage les gaz. Elle stimule l’esprit et le cœur, donne de la joie. Ajoutée dans du lait, elle en retire le mucus, dans du café, elle en retire les toxines. Elle arrête les vomissements et les renvois acides. .Une cardamome croquée après les repas purifie l’haleine. 

Les clous de girofle 

Les clous de girofle sont des boutons floraux du giroflier récoltés et séchés au soleil.

Il ne faut pas les utiliser en cas d’hypertension, d’inflammations. Ils apaisent vata et kapha mais augmentent pitta. Ils sont déconseillés pour les femmes enceintes.

Ils calment les douleurs dentaires, les rhumes, la diarrhée, les ballonnements, les toux..Ils chassent les mites et les moustiques. 

La coriandre

Elle calme les douleurs, les démangeaisons et les brûlures superficielles. Elle apaise les yeux. Elle stimule la digestion, apaise la fièvre et la fatigue nerveuse. Elle pacifie vata, pitta, kapha.

 Le cumin

Le cumin est une épice ancienne venant d’Asie. Il est déconseillé pour les femmes enceintes. Il élimine l’élément feu, on s’en sert donc pour apaiser les  nourritures chaudes et piquantes. Il est déconseillé pour les femmes enceintes. Il pacifie vata, pitta, kapha.

Il stimule la secrétion lactée, calme les douleurs abdominales dues aux menstruations, améliore la digestion, favorise l’expulsion des gaz intestinaux.. 

Le curcuma

On le trouve en Inde mais aussi en Chine et Pérou. On utilise le rhizome de la plante qu’on coupe en morceaux et fait sécher. Il apaise vata et kapha, est neutre pour pitta. Il est déconseillé pour les femmes enceintes.

Il soulage les maux de gorge, les douleurs, les inflammations, les démangeaisons ; il stimule la digestion, il donne une belle peau, il purifie le sang.

 Il améliore la circulation et la digestion, il purifie le sang, favorise un bon métabolisme, donne une belle peau.

 En externe, il soulage les maux de gorge, les douleurs, les gonflements, les démangeaisons. En massage, il nettoie les chakras

Le fenugrec

Le fenugrec est une plante que l’on trouve en méditerranée. On le trouve sous forme de poudre ou de graines. Il apaise vata et kapha mais augmente pitta. Il est interdit pour les femmes enceintes et en cas d’allaitement.

Il stimule l’appétit et la digestion. Il est tonique et est utilisé en cas de maigreur, de convalescence, de fatigue. Consommé sous forme de gruau, il active la croissance des cheveux et la production du lait maternel.Il est expectorant et on l’utilise contre la toux, la bronchite, la grippe

En  usage externe, il est utilisé en cas de cellulite, de furoncles, de panaris.
 

Le fenouil

Le fenouil est une ombellifère que l’on croise sur les chemins. Il a un goût anisé. Il apaise vata, pitta et kapha. Il est déconseillé pour les femmes enceintes. Il est déconseillé en cas d’antécédents familiaux de cancers hormonaux dépendants. On le consomme sous forme de graines, de poudre, de feuilles fraîches

Il augmente agni (le feu digestif), il facilité la digestion. Il favorise la secrétion lactée en cas d’allaitement. Il lutte contre les crampes abdominales. Il favorise l’expulsion des gaz intestinaux.

En externe, il apaise les yeux fatigués et les paupières gonflées.

Le gingembre

Le gingembre est originaire d’Inde. On utilise le rhizome. On le trouve aussi sous forme de poudre. Il apaise vata et kapha mais augmente pitta. Il est déconseillé de l’utiliser en cas de saignements, température élevée.

Il soulage les gaz, les crampes abdominales et menstruelles. Il est efficace en cas de toux, rhume, enrouement car il est expectorant. Il est utilisé pour le  mal des transports car il apaise les nausées et les vomissements. On le prend en tisane avant de prendre les transports

En usage externe, il apaise les maux de tête, les douleurs rhumatismales

 La moutarde

En interne, elle est utilisée sous forme de graines. Elle apaise vata et kapha mais augmente pitta.

Elle augmente le feu digestif ; elle est carminative et favorise l'expulsion des gaz,

En externe, elle est surtout utilisée sous forme de poudre en cataplasmes pour apaiser les douleurs rhumatismales et musculaires. On ne la met jamais directement sur la peau car elle brûle, on la met donc dans un tissu.

 Le poivre

On trouve la culture du poivre en Inde dans le kérala. Il est connu sous forme de poudre ou de graines. Il diminue vata et kapha mais augmente kapha.

Il améliore le goût des aliments. Il est irritant s’il est pris en excès. Il brûle les toxines (ama) Il stimule la digestion. C’est un expectorant et on l’utilise en cas de rhumes.

En externe, on le prépare sous forme de ghee pour soulager les problèmes cutanés.

Le safran

Le safran est un beau crocus violet. Il apaise vata, pitta et kapha. Il est contre indiqué pour les femmes enceintes. C’est une excellente épice anti pitta.

Il donne de l’énergie. Il lutte contre la dépression légère, calme. On l’utilise en cas de toux, rhume, bronchite. En tant que carminatif, il favorise l’expulsion des gaz intestinaux.

En externe, on l’utilise en massage pour apaiser les gencives douloureuses.

Le sel

Il diminue vata mais augmente pitta et kapha.

Il améliore le goût des aliments, il facilite la digestion. Il nettoie la bouche.

En externe, il apaise les gonflements. On se sert aussi d’eau salée pour nettoyer les narines.

 

 

Christine Blin (Chandrika)
Praticienne bien être,
Spécialiste de l'Ayurvéda
06 22 45 39 58
http://ayurvedachandrika.e-monsite.com